sobre o moleskine

29Mar09

moleskine

teorizando o moleskine…

Pourtant, c’est là le plus fort de l’histoire, ni Hemingway, ni Picasso, ni Van Gogh, ni Céline, ni Mallarmé n’ont jamais utilisé de carnet de la marque Moleskine…

Pour une raison simple : la marque n’existait pas à leur époque.

C’est Modo et Modo qui, en 1998, il n’y a pas si longtemps, l’a pour la première fois créée et déposée. Maria Sebregondi, une dame charmante parlant un français impeccable, raconte :

Ça a commencé simplement, un groupe d’amis, en vacances, on parlait de voyages… Modo et Modo, était en train de publier une ligne de livres consacrés aux voyages et à la culture. J’ai alors proposé de reproduire le carnet cher à Bruce Chatwin



One Response to “sobre o moleskine”

  1. Hmmm… eu acho que entendi, mas preciso voltar para as aulas de francês.


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s


%d bloggers like this: